top of page

Solution Pour Une Nation En Parachèvement Et Ubuntu.

PROBLÉMATIQUE

Il est un fait que les jeunes constituent l'avenir d'une famille, d'une communauté, d'un peuple, d'une nation ou d'un État. D'ailleurs, nous pensons que tout processus visant à évaluer, de façon juste et efficace, le caractère et le potentiel socio-politico-économique d'un groupement

humain quelconque devrait tenir compte aussi des facteurs suivants:


1) l'encadrement, la préservation, la protection et l'appui psychologique que le groupe en question offre à sa jeunesse;


2) l'investissement des ressources humaines et matérielles que consent la communauté considérée dans l'éducation, la formation et l'instruction de ses jeunes.


Compte tenu de ce qui précède, il est tout à fait légitime de se questionner sur l'avenir à court terme, à moyen terme et à long terme de notre communauté, quand nous savons que l'encadrement, la protection, la préservation, l'appui psychologique, l'éducation, la formation et l'instruction de nos jeunes sont délaissés à la discrétion des étrangers, des médias, des oncles Tom et des nègres de service modernes occidentalisés dont l'agenda, la vision et la mission vont à l'encontre des aspirations et des intérêts supérieurs de notre Peuple. C'est-à-dire notre libération totale; la protection et le maintien de la souveraineté nationale et de l'indépendance d'Ayiti que nos ancêtres ont conquises par les armes et au péril de leur vie; l'amélioration de la qualité de notre vie et des conditions de notre existence en tant que Noirs; la réclamation et l'obtention des restitutions et des réparations pour l'Holocauste des Noirs ( l'Esclavage des Noirs; celui qui a débuté à la fin du XVe siècle par les Euro-Chrétiens) et la colonisation des Peuples Noirs par les blancistes.


En d'autres mots, toujours dans le même ordre d'idées, serions-nous assez naïfs pour oser espérer que nos jeunes puissent obtenir une éducation appropriée et adaptée à notre réalité en tant que Peuple Kamit (Noir), les descendants des pères et des mères de l'humanité et de la civilisation, dans un système qui sait faire preuve d'un racisme antinoir, anti-africain et anti-ayisyen endémique; et dont les fondements et la source d'inspiration même est l'idéologie de la suprématie blanciste?


En fait, cette idéologie dominante corrompt les esprits et les consciences de l'ensemble de la famille humaine. Ainsi, suivant la couleur de leur peau ou de leur origine ethnique certains sont éduqués de façon à se sentir inférieurs et à se comporter en tant que tel à l'égard de leurs oppresseurs; alors que les derniers ont été formés d'une certaine manière qu'ils éprouvent un sentiment de supériorité, consciemment ou inconsciemment, tout en adoptant un comportement correspondant à leur état d'esprit et de conscience dans leurs relations avec les premiers.



Naturellement, nous n'avons nul besoin d'études savantes ou de données statistiques élaborées pour constater que ce système ne saurait répondre à nos attentes en tant que parents Noirs et encore moins aux besoins de nos jeunes. Au contraire, nous sommes obligés de constater les effets destructifs de l'éducation euro-centrique sur notre jeunesse. Pour illustrer nos propos rappelons les faits suivants:


  1. la confusion et le développement accru d'un sentiment de frustration chez nos jeunes, sentiment qui est né de la contestation et de la révolte contre un système à la fois injuste et irrespectueux à notre égard;

  2. un taux de réussite scolaire assez limité;

  3. la surreprésentation des jeunes Noirs dans les classes spéciales;

  4. l'absentéisme scolaire;

  5. le taux élevé de décrochage scolaire;

  6. la délinquance juvénile;

  7. le non respect de l'autorité parentale, minée par des représentants du système qui s'immiscent dans nos familles;

  8. le non respect de l'autorité légitime et de l'ordre établi;

  9. la criminalisation systématique de nos jeunes par le système;

  10. le phénomène des gangs de rue;

  11. la surreprésentation de nos jeunes dans le milieu carcéral;

  12. L’association de nos problèmes identitaires à l’homosexualité.

  13. etc…


Bref, la vie et l'avenir de nos jeunes sont en danger. Donc, sans être alarmiste, c'est l'existence même de notre communauté, de notre peuple qui est menacée. Soyons honnêtes avec nous-mêmes; pouvons-nous vraiment espérer que nos jeunes d'aujourd'hui deviennent des hommes Noirs et des femmes Noires dignes, fiers, honnêtes, efficaces et utiles à eux-mêmes, à leur famille, à notre communauté, à notre peuple et à l'humanité tout en perpétuant nos vertus, nos valeurs, nos principes, nos traditions, nos coutumes, notre langue, notre culture et notre spiritualité; alors que nous confions naïvement leur éducation aux descendants des maîtres d'esclaves, qui, tout en bénéficiant et en gardant jalousement les privilèges et les richesses hérités de leurs pères et leurs mères, les auteurs de notre Holocauste, nous exhortent à oublier le passé et notre histoire?


De plus, est-il logique que nous croyons que ces gens-là sont aptes à assumer l'encadrement, la préservation, la protection de nos jeunes tout en leur prodiguant l'appui psychologique nécessaire à leur développement intégral en tant que les descendants des pères et des mères de l'humanité et de la civilisation; quand nous savons qu'ils sont, consciemment ou inconsciemment, les cellules reproductrices de l'idéologie de la suprématie blanciste?



PISTE DE SOLUTION

Suite à ce qui précède, nous ne pouvons que constater qu'il y a urgence d'agir promptement. Toutefois, nous ne pouvons nous permettre d'échouer dans la démarche que nous proposons ci-dessous.


Car non seulement il s'agit ici d'une première expérience communautaire de ce genre, il est à souligner aussi que notre communauté attend beaucoup de nous. Nous ne pouvons décevoir nos frères et sœurs. De ce fait, nous devons répondre à cette lourde responsabilité qui nous incombe avec discernement et avec sagesse afin d'assurer l'efficacité et le succès de cette aventure historique, ubuntu et munale.

Soulignons que nous n'avons nullement la prétention de suggérer que notre démarche consiste en soi la seule et l'unique solution viable aux dangers qui menacent notre jeunesse. Néanmoins, nous pensons qu'elle a la possibilité d'établir les fondements d'une nouvelle dynamique qui devrait donner lieu à une nouvelle réalité, à une autre façon de procéder au sein de notre communauté.



La démarche que nous proposons est simple dans sa formulation, mais un peu complexe dans sa mise en application: nous devons prendre notre destinée en main et assumer notre responsabilité envers les jeunes de notre communauté. En fait, la mise en en application d'une telle démarche doit s'effectuer à deux niveaux complémentaires: individuel et collectif.

Si vous avez le désir d'en savoir plus sur la façon de contribuer et de porter votre soutient par la participation active à cette noble cause, nous vous invitons à prendre contact avec nous et de spécifier votre intention par écrit en suivant ce lien.



---------------------------------------------------------------------------------------

Ce texte est écrit en honneur de feu frère Emmanu-El Djehuti Thot et son épouse Magalie X.

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à akademiex.com pour continuer à lire ce post exclusif.

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.